ProductionsProduction audio

©Studio Hirondelle-RDC
Jacquie Kangu

Jacquie Kangu, la défense du droit foncier des femmes victime des certains us et coutumes Bangala

Privée par la coutume du droit d’hériter de la terre de son père défunt parce qu’elle est une femme, Jacquie Kangu s’est battue pour ses droits. Aujourd’hui, elle a décidé de se battre pour les autres femmes de son ethnie, privées par la coutume du droit de posséder une terre. Elle a créé l’ONG femmes sans frontières au sein de laquelle elle milite pour faire prévaloir la loi de la république sur la coutume de certaines tribus Bangala.  Une coutume qui interdit à la femme de posséder une terre, un champ ou une concession forestière. Jacquie kangu éveille ainsi la conscience des femmes par des enseignements sur leur droit foncier. Son témoignage dans ce reportage en Lingala  

 

Studio Hirondelle RDC est soutenu par
Ambassage de Suède
Union européenne
DFID
Ambassade des Pays-Bas
Confédération Suisse