Qui sommes-nous ?Newsletter

©AFP
Image d'archives

Equateur : Soleil Levant aide les femmes politiques en vue des élections locales

Organisation féminine de la province de l’Equateur, Soleil Levant encadre les femmes candidates, toutes tendances politiques confondues, qui n’ont pas été élues lors des derniers scrutins législatifs. Elle les encourage et les forme pour qu’elles posent leur candidature aux élections locales.

En décembre 2018, 30 femmes politique vivant dans la province de l’Equateur ont présenté leur candidature à la députation nationale, et 56 à la députation provinciale. Seules deux ont été élues : l’une à l’assemblée nationale, et l’autre à l’assemblée provinciale.

Découragées après cet échec, plusieurs de ces candidates sont aujourd’hui déterminées à se relancer dans une nouvelle course électorale. « Je suis de nouveau motivée parce qu’après les élections de 2018, nos facilitatrices nous ont montré qu’il ne faut rien lâcher », se réjouit Bibiche Lobeya, l’une des participantes aux formations organisées par Soleil Levant.

« Nous avons planifié cette rencontre pour évaluer les résultats des élections de 2018 et les difficultés rencontrées, pour en tirer des leçons et améliorer le score des femmes aux élections locales », précise Régine Boku, responsable de la structure et modératrice des ateliers.

« Nous bénéficions de précieux conseils et stratégies au cours des tables-rondes qu’organise Soleil Levant. Contrairement aux élections passées, j’ai compris comment me préparer, dès maintenant, pour les élections locales qui se pointent à l’horizon. Cette fois, ce sera la bonne», affirme, déterminée, Ruth Bolumbu.

Pour Pauline Bofuki, les femmes candidates ne vont pas aux élections pour jouer aux figurantes, mais plutôt pour « être élues et apporter un vent nouveau pour le bien des communautés ».

 

Retrouvez l’intégralité de cette chronique (produite en lingala) sur SoundCloud.

 

 

Studio Hirondelle RDC est soutenu par
Union européenne
Confédération Suisse