Qui sommes-nous ?Newsletter

©Michel Beuret / Fondation Hirondelle
Un jeune journaliste du programme Ngoma Wa Kasaï en reportage à Kananga auprès de réfugiés congolais de retour d'Angola, en juin 2019.

Nos nouvelles émissions « Ngoma Wa Kasaï » en ondes à Kananga, RDC

Trois radios communautaires démarrent la diffusion des émissions « Ngoma wa Kasaï » ce lundi 1er juillet 2019 à Kananga, en République démocratique du Congo. Quinze autres radios des provinces du Kasaï Central et du Kasaï commenceront les diffusions au courant du mois. La Fondation Hirondelle développe son nouveau programme « Ngoma Wa Kasaï » au centre de la RDC, avec le soutien financier de l’Union Européenne, en partenariat avec Interpeace et Norwegian Refugee Council.

Les auditeurs de Kananga peuvent écouter les émissions Ngoma wa Kasaï depuis ce lundi 1er juillet 2019. Trois rendez-vous à ne pas manquer dans la ville: à 6h45 sur radio télé chrétienne (92.8 FM), à 7h00 sur radio Kananga24 (103.5 FM) et à 9h45 sur Radio Diku Dietu (97.5 FM). Objectif de ce nouveau programme : donner la parole et faire dialoguer « toutes les voix du Kasaï ». Chaque semaine 120 minutes de programmes en deux langues, Français et Tshiluba, sont désormais produits par la jeune équipe de journalistes recrutés, formés et encadrés par la Fondation Hirondelle à Kananga. Ces programmes sont mis à disposition des radios partenaires dans les deux provinces du Kasaï et du Kasaï central, qui les rediffusent à différents moments de leur grille de programmes.

Pour ces premières émissions, Ngoma wa Kasaï ouvre son studio radio à des victimes de violences sexuelles de Luambo : des mineures devenues filles-mères ; elles reprennent leur destin en main grâce à un programme de réinsertion socio-économique. La première semaine de diffusion Ngoma wa Kasaï, c’est aussi l’histoire de 300 ex-miliciens qui réapprennent à vivre en communauté : des citoyens ordinaires travaillent dans des champs communautaires avec parfois leurs anciens bourreaux, les récoltes profitent à toute la localité. Ngoma Wa Kasaï raconte l’histoire d’une ex-milicienne reconvertie en menuisière : avec ses camarades formés en maçonnerie et menuiserie, Jeannette participe à la réhabilitation du bâtiment communal de Nganza en ville de Kananga ; ce groupe de combattants l’avaient incendié pendant le conflit armé Kamwina Nsapu.

Le débat « Diyi Dionsu dia mu Kasaï » (du tshiluba, en français « Toutes les voix du Kasaï ») se focalise sur le procès des auteurs de viols à Tshikaji : 44 dossiers, 25 condamnations, 9 acquittements !

La rédaction Ngoma wa Kasaï fait ainsi entendre à ses auditeurs toutes les voix du Kasaï : des jeunes femmes et hommes engagés pour la paix, la réconciliation et le développement dans le Kasaï et le Kasaï central. La diffusion des émissions démarre sur 3 radios de Kananga. Au courant de ce mois de juillet 15 autres stations vont compléter le réseau de 18 radios partenaires de Ngoma wa Kasaï. Il s’agit de trois stations de Dibaya (Kasaï central) et 12 de la province du Kasaï (Kamako, Kamonia, Mweka, Tshikapa et Luebo). La rédaction Ngoma wa Kasaï produit chaque semaine des portraits, des chroniques, magazine, un débat et un bulletin hebdomadaire.

Studio Hirondelle RDC est soutenu par
Ambassage de Suède
Union européenne
DFID
Ambassade des Pays-Bas
Confédération Suisse